du 29 octobre 2018 a l’hôtel Marriott Remarques de l’Ambassadeur Michele J. Sison lors du lancement du Vaccin PVC-13

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

du 29 octobre 2018 a l’hôtel Marriott

Remarques de l’Ambassadeur Michele J. Sison lors du lancement du Vaccin PVC-13

Dr Greta Roy Clement, Ministre de la Santé Publique et de la Population,

Dr. Laure Adrien, Directeur General du Ministère de la Santé Publique et de la Population,

M. Luis Cordina représentant l’Organisation Panaméricaine de la Santé

Mme Anabela Abreu représentant la Banque Mondiale

M. Homero Hernandez représentant l’Alliance mondiale pour les vaccins

Mme Maria Luisa Fornara représentant l’UNICEF

Mesdames et Messieurs les représentants des Partenaires Techniques et Financiers et d’autres organisations internationales,

Chers invités,

Nous sommes heureux de prendre part aujourd’hui, au lancement officiel en Haïti du vaccin antipneumococcique, le PCV-13, et nous félicitons le Ministère de la Santé de cette réalisation combien importante. C’est l’aboutissement de plusieurs années de collaboration entre le MSPP, l’Alliance Mondiale pour les Vaccins (GAVI), l’OPS, le Gouvernement Américain, et autres partenaires clés.

Nous souhaitons tout particulièrement féliciter le Gouvernement d’Haïti d’avoir fourni 1.2 Million de dollars de cofinancement avec la l’Alliance Mondiale pour les Vaccins pour l’achat de ces vaccins cette année. Nous vous encourageons à assurer que ce cofinancement se poursuive dans le budget de l’année prochaine en phase de développement.

Cet investissement national dans la vaccination est essentiel car nous savons que la santé et le bien-être de la population haïtienne constituent une priorité absolue pour le Gouvernement Haïtien. Aujourd’hui, il est possible d’immuniser les enfants contre plus de maladies que jamais auparavant. Certaines maladies ont été complètement éradiquées et d’autres sont en voie de disparition – principalement grâce à des vaccins sûrs et efficaces. Malheureusement, nous n’avons pas constaté de progrès en matière de vaccination à travers le pays au cours des cinq dernières années, selon les données les plus récentes de l’enquête démographique sur la santé. Cette réduction de la couverture vaccinale chez les enfants est une préoccupation que partagent le Gouvernement Américain et le MSPP.

La vaccination est également un élément important du programme mondial de sécurité pour la santé (GHSA), une priorité pour les Etats-Unis. Dans ce contexte, la vaccination constitue un facteur important pour prévenir, détecter et répondre aux menaces émergentes à la santé publique. Nous considérons donc que notre partenariat visant l’amélioration de la couverture vaccinale fait également partie de nos interventions globale en vue d’améliorer la sécurité pour la santé dans le monde.

Le Gouvernement Américain a consenti des investissements importants pour accroître la couverture vaccinale, améliorer les systèmes de surveillance nécessaires au suivi des épidémies de maladies pouvant être prévenues par la vaccination, et appuyer l’introduction de nouveaux vaccins dans le pays. Par le biais de l’USAID, le Gouvernement Américain a investi plus de 1,6 milliard de dollars à travers GAVI au niveau mondiale afin de promouvoir l’utilisation généralisée des vaccins dans les pays en développement, y compris en Haïti. Et avec l’appui du CDC, Haïti est en train de mener les recherches pour informer l’introduction des nouveaux vaccins, pour appuyer la surveillance et assurer l’efficacité des vaccins. Le Gouvernement Américain fait également partie du comité technique de vaccination du Ministère de la Santé, et nous continuerons à travailler avec vous pour soutenir le déploiement de ce nouveau vaccin.

La couverture vaccinale chez les enfants pour les huit vaccins essentiels de routine demeure encore trop faible en Haïti. Dans ce contexte, l’introduction du PCV-13 présente une grande opportunité pour sensibiliser en même temps les parents sur l’importance de fournir aussi à leurs enfants les 8 vaccins essentiels de routine. Il nous faut en profiter au maximum. La décentralisation des services de vaccination au niveau communautaire à travers des agents de santé communautaires polyvalents permettra aussi d’élargir la couverture vaccinale. Nous félicitons le MSPP pour tous ses efforts en matière de santé communautaire.

Nous espérons vivement que le ministère de la Santé continuera de jouer son rôle de leadership en matière de santé publique et de vaccination, et que le Gouvernement Haïtien continuera d’accroitre les ressources nationales dédiées à la santé. Le cofinancement de 1.2 million de dollars avec la GAVI est un pas dans la bonne direction, mais cette dynamique doit être maintenue et faire partie d’une augmentation globale des ressources nationales pour le secteur de la santé en vue d’atteindre l’objectif que s’est fixé le Gouvernement Haïtien d’élargir l’accès à la santé à travers le paquet essentiel de services. Nous souhaiterions donc le budget national pour le prochain exercice reflète réellement les priorités que nous partageons tous pour le secteur de la santé.

Merci.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »